accueil > L'association > Activités et partenariats

Activités et partenariats

Crêts-en-Belledonne :

Des habitants s'organisent pour l'autoproduction alimentaire au sein de jardins potagers privés et collectifs. Leur priorité : sensibiliser aux semences reproductibles et faire connaitre le réseau des semences paysannes. La création d'une grainothèque inaugurée à l'occasion de la fête de la Pivoine le 27 mars a été une belle opportunité pour présenter le réseau et parler des graines ramenées de Guillestre. Encore merci à Graine des Montagnes, grâce aux apports en semences la grainothèque part sur de bonnes bases, le message est bien passé et les échanges s'annoncent déjà riches de diversité. On vous tiendra au courant des suites, prochaine étape un marché d'échanges de plants et la création d'un jardin partagé d'ici mai"

Contacter le collectif :  gresicrets.citoyens(at)gmail(.)com

Le projet

Promouvoir les productions potagères et d'échanges de savoir-faire pour une alimentation locale plus autonome

INITIATIVE collective d'habitants jardiniers et « semenceurs » désireux d'agir pour le développement des pratiques de jardinage avec le souci de la sécurité alimentaire pour tous et de la diversité des semences.

DESCRIPTION – L'initiative vise à susciter l'intérêt des habitants pour l'autoproduction alimentaire au sein de jardins potagers privés et collectifs, voire installés dans les espaces publics. L'objectif est d'accompagner le recours à des semences paysannes, reproductibles et échangeables, de favoriser les échanges de savoir-faire, de plants et de productions, de susciter une vie locale de convivialité soutenant le désir d'une meilleure alimentation pour tous et accessibles à tous localement.
Bénéfices qualitatifs - Objectif : parvenir à développer les productions potagères en adaptant les savoir-faire aux conditions climatiques, identifier les semences adaptées, partager les expériences dans la convivialité en associant toutes les générations, éduquer au travail et au respect de la terre, produire pour une alimentation saine. Agir pour une alimentation locale.


Etapes de l'initiative

Phase 1. Février – mars Construction du réseau des jardiniers-semenceurs, et co-construction avec la Commune – projet jardin partagé et gainothèque. Prise de coptnact avec Semences Paysannes –> Objectif : programmer l'action à engager pour le printemps 2021 (identification des besoins en semences, identification des besoins en surfaces partagées ou espaces publics à jardiner, et évaluation des achats à réaliser.
Phase 2. Mars-avril Mise en œuvre de l'action concrète avec les partenaires : installation de la grainothèque à la Médiathèque grâce aux semences de Graines des Montagnes. Présentation à l'occasion d'un stand à la fête de la Pivoine le samedi 27 mars sur la place de St Pierre d'Allevard- Crêts en Belledonne. Organisation du jardin partagé - Préparation des semis. Préparation des surfaces à cultiver. Concertation avec les jardiniers des jardins familiaux et avec les espaces verts.

Phase 3. Avril-mai préparer la mise en culture : échanges de plants à l'occasion d'un stand d'échange lors d'un marché du samedi matinà St-Pierre - plantations – organisation du suivi des cultures et mise en place d'ateliers – formations et échanges d'expériences
Phase 4. Eté Cette quatrième étape a pour objectif de valoriser la production potagère : communication sur l'expérience village jardiné - évaluation de la production réalisée - organisation de festivités autours des fruits et légumes récoltés - Préparation de la collecte des semences.
Phase 5. Septembre-octobre. Cette dernière étape a pour objectif la réalisation d'un bilan général de la saison et l'organisation de la banque de semences en vue de la pérennisation de l'expérience et de son élargissement.
Phase 6. Elargissement. Cette étape doit permettre de relancer un nouveau cycle en 2022 avec élargissement du réseau à d'autres habitants, d'autres communes, d'autres partenariats.

Un Jardin Sans Frontières

Rue du 19 mars 1962 (Grenoble). Le long de l'Isère , derrière le stade des Alpes

Agir en faveur des migrants, pourquoi un jardin ?

Les migrants ont traversé mers et montagnes dans l'espoir de trouver un sort plus heureux. Ils se retrouvent pour la plupart sans revenu, sans occupation, et déracinés de leur famille. Il ne s'agit pas de culpabiliser à propos de cette situation, mais d'offrir à qui le souhaite la possibilité d'agir selon sa volonté et ses moyens pour les aider. L'agriculture est l'activité humaine à partir de laquelle les peuples ont fait évoluer leurs règles d'organisation. Un jardin dans lequel chacun viendra avec son énergie, ses connaissances, ou son désir de connaissance, nous semble le lieu idéal pour se rencontrer et échanger. Les migrants auront l'occasion de retourner l'aide reçue grâce par le fruit de leur travail, mis à disposition d'autres associations, et par la transmission de leurs connaissances.

Nous voulons nous mettre tous ensemble à jardiner, pour prouver en outre qu'une autre manière de vivre la ville est possible : résiliente, écologique et intrinsèquement solidaire.

envoyer à un ami imprimer
chercher
partenariats et soutients

Graine des Montagnes est en lien avec différentes initiatives tels que :

- Un jardin sans frontières à Grenoble

-

Graine des Montagnes

Maison des Semences Paysannes
Route des campings, Le Villard
05600 Guillestre
email

infos légales